Derrière l’image : pour une histoire sociale et culturelle des producteurs de photographies

Numéro 4 de la revue Photographica, éditions de la Sorbonne, 2022.

https://journals.openedition.org/photographica/696

Dossier édité par Laureline Meizel et Marie-Eve Bouillon

“Une photographie est produite par un photographe. Apparemment, rien de plus évident qu’une telle affirmation : un œil, un appareil, une image, passant elle-même de main en main, circulant, presque autonome, de support en support, gagnant en notoriété, avant éventuellement de devenir icône, grâce à la pertinence de l’œil qui en est à l’origine. Naturalisant le rapport d’un individu à une audience par l’entremise de l’image photographique1, ce récit a été construit de longue date, par exemple au sein de la coopérative Magnum, dans le sillage des revendications auctoriales des photoreporters après la Seconde Guerre mondiale2. À leur suite, une grande partie de l’histoire de la photographie a été écrite au prisme de la figure de l’auteur, dans le contexte de l’institutionnalisation et de la patrimonialisation du medium3. Et pourtant, pour qu’une image photographique existe dans l’espace public, pour qu’elle soit soumise au regard et à l’intellection, qu’elle fasse l’objet d’une consommation et qu’elle intègre le fonds commun des représentations par sa mise en circulation et son appropriation, l’intervention d’une multitude d’actrices et d’acteurs est nécessaire.(…)” (extrait de l’introduction)

Jules Raudnitz, [Le montage des vues stéréoscopiques dans un studio photographique], 1865. Vue stéréoscopique tirée sur papier albuminé, montée sur carte, 8,5 × 17 cm. Paris, Bibliothèque nationale de France, EK-5 (RAUDNITZ, JULES) © Bibliothèque nationale de France.

Derrière l’image

Éditorial

Les provinces de la photographie

Dossier

Introduction

Marie-Ève Bouillon et Laureline Meizel

Derrière l’image. Pour une histoire sociale et culturelle des productrices
et producteurs de photographies

https://journals.openedition.org/photographica/719

Nicole Hudgins

Le genre de la coloration : masculinité, féminité et photographies coloriées à la main dans le monde nord-atlantique, 1850-1880

Traduction de Jean-François Cornu

Marlène Van de Casteele

La « lisibilité photographique » au Vogue américain (1940-1942) : collaborations, hiérarchisations et revendications auctoriales

Anne-Céline Callens

Les usages de la photographie par Casino durant l’entre-deux-guerres : promotion des produits de consommation et stratégie succursaliste

Sylvie Gabriel

Un lieu de coopération des métiers de l’édition photographique : le cas Hachette, photothèque d’éditeurs

Marie Durand et Anaïs Mauuarin

Le chercheur-photographe et ses images de terrain : l’entreprise photographique d’Edgar Aubert de la Rüe

Agnès Devictor et Shahriar Khonsari

Vers de nouveaux producteurs d’images sur les champs de bataille ?
Étude au sein d’un groupe combattant en Syrie

Source

Chloé Goualc’h

Les archives de formation des conseillères sociales du travail : une source pour l’histoire des métiers de l’image en 1947

Entretien

Les mémoires multiples de Roger-Viollet

Un entretien avec Delphine Desveaux. Propos recueillis par Marie-Ève Bouillon et Paul-Louis Roubert

Actualités scientifiques



Citer ce billet
Marie-Ève Bouillon (2022, 8 septembre). Derrière l’image : pour une histoire sociale et culturelle des producteurs de photographies. Photogenic. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/svkq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.