A propos

Marie-Eve Bouillon est actuellement en thèse de doctorat à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à Paris, sous la direction d’André Gunthert, sur le rôle de l’image photographique et de sa diffusion dans la création ou la persistance de modèles —ou stéréotypes— touristiques, en France 1870-1917. Cette recherche se base tout particulièrement sur l’étude de la Maison Neurdein, première forme d’agence photographique active à la fin du XIXème siècle et début du XXème siècle, et sur l’exemple du Mont Saint-Michel.

Elle a travaillé par ailleurs 9 ans à l’Atelier de Restauration et de Conservation des Photographies de la Ville de Paris, et s’est spécialisée en conservation préventive. Elle travaille actuellement aux Archives nationales.

Contact : bouillon(arobase)lhivic.org